Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

4. Ma vie en poudre

Escrivaillon 0
Escrivaillon
Follow me

Escrivaillon

Parisien, romantique mais célibataire, fêtard mais casanier, alcoolique mais avec modération, intelligent mais pas tant que ça...
Escrivaillon
Follow me

Les derniers articles par Escrivaillon (tout voir)

Ce n’est pas la première fois que je m’achetais des protéines en poudre et autres bêtises censées me donner un corps de statue grecque. Mais je pense que comme la majorité d’entre vous, je me lasse très vite quand je n’ai pas de résultats rapides (mon seuil de lassitude étant souvent de 10 pompes par jour et ne pas comprendre pourquoi je n’avais pas un corps d’athlète olympien après une semaine).
Mais cette fois-ci, ce serait différent.
Je m’étais même fait un planning quotidien pour bien prendre mes poudres, ce qui n’était pas si facile.
Sachant que je dois prendre 120g de protéines par jour, mais que le corps n’en assimile que maximum 30g toutes les 2 heures. Qu’il vaut mieux prendre un shaker juste après le sport pour la catalyse (me demandez pas ce que ça veut dire, j’ai lu ça sur un forum), que la whey est une protéine rapide, et que la micellaire est plus lente d’absorption, donc meilleure avant de dormir, que la caséine se mélange avec tout, mais la spiruline avec des jus de fruits…
Bref, shaker de whey à 8h en me levant avec des algues pour le magnésium et des vitamines (beeeeurk).
Mélange de whey et de micellaire le midi.
Shaker de whey après le sport.
Micellaire avant le coucher.

Ce n’est que le deuxième jour que je me suis rendu compte que j’avais oublié de prévoir des vrais repas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.