Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Présentations

Amandine Van de Kerk 0
Amandine Van de Kerk

Amandine Van de Kerk

Maman exilée aux Pays-Bas
Amandine Van de Kerk

Les derniers articles par Amandine Van de Kerk (tout voir)

La dernière fois que je suis venue à Paris, Escrivaillon m’a proposé de raconter ma vie sur son nouveau blog. J’ai éclaté de rire tellement l’idée m’a paru loufoque. Et quelques verres plus tard, quand il a relancé le sujet, je me suis laissée convaincre.

Je m’appelle Amandine, et je suis arrivée aux Pays-Bas il y a déjà 15 ans. J’étais venue pour un stage. J’étais jeune, et ce monde inconnu me captivait. Loin de mes parents et de leurs règles strictes, loin de mes ami·e·s du lycée, qui se plaisaient dans leur quotidien dans la même petite ville, je voulais tout découvrir, tout voir, tout absorber, m’envoler, m’échapper, m’exprimer !

Finalement, cette excitation des premiers mois s’est vite transformée en quotidien confortable. Après avoir trouvé un travail stable, je me suis mise en couple stable, avec mes habitudes stables. Et j’aimais cela ! Mais après quelques années, tout a volé en éclats… Mon compagnon était un salaud qui a fait des emprunts sur mon dos, mon chef avait des sautes d’humeur régulières et insultait souvent ses employés. J’ai tout jeté. J’ai beaucoup pleuré.

Puis à mon travail suivant, j’ai rencontré ce Hollandais, Menno (je vous jure, c’est un vrai prénom là-bas), qui m’a séduite. Grand et doux, toujours de bonne humeur, nous riions beaucoup. Jusqu’à ce fameux soir, où dans le bureau, il a fini par m’embrasser. Un an plus tard, j’étais enceinte et mariée.

Bastian est né il y a 3 ans. Un petit blond aux yeux bleus. Et l’amour de ma vie.

Mais si Escrivaillon m’a convaincue d’écrire, c’est parce que ces dernières semaines, je ne sais plus trop où j’en suis.

Je ne vois pas en quoi ma vie pourrait vous intéresser. Et puis je ne suis pas drôle, comme lui, pour raconter. Donc on verra bien ce que ça donnera…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.