Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

29. L’importance d’une équipe « familiale »

Escrivaillon 4

J’eus aimé que la réceptionniste de l’hôtel fut brillante et malicieuse parce que j’ai l’impression que les femmes dont je parle dans ce blog ne sont pas mises en lumière de façon positive. Je songeai même un moment à inventer une nouvelle collègue qui soit géniale, mais quand on raconte sa vie sur un rythme quotidien, il est impossible de tenir une fiction très longtemps sans se contredire.
Ashley était donc un peu conne.
Pas cette gentille conne qui fait sourire et que l’on aime bien, au fond, malgré ses erreurs ou son manque d’attention. Non. Ashley faisait juste chier. Et sa connerie et son idiotie aurait pû être celle d’un homme, il n’y avait rien de féminin là-dedans. Juste de l’humain un peu aigri.
Elle m’avait presque eue, au début, avec ses sourires et sa petite voix aigüe.
– Oh, vous avez l’air bien plus dégourdi que les veilleurs que l’on voit habituellement, vous comprenez tout ce qu’on vous dit, au moins !
Mais certaines personnes promptes au compliment y voient une transaction sociale qui vous met en dette, ou qui leur permet, au moins, de vous faire baisser votre garde. Pour mieux vous enculer à sec.
– Oh, moi vous savez, je ne suis pas grand chose ici, donc j’essaie juste de faire mon travail correctement, m’avait-t-elle dit avec un peu de pathos dans la voix.
Pauvre petite Ashley.
Mais malgré cette feinte fragilité, ses yeux parfois se plissaient comme si elle eût fouillé votre attitude, vos paroles, pour y trouver une faille. Ce petit air inquisiteur qui n’augure jamais rien de bon.
Pendant deux semaines elle m’avait demandé si j’avais une copine (non, je suis célibataire), pourquoi je n’avais pas de copine (je suis content d’être célibataire), quel était mon genre de fille (bon, si tu me disais plutôt quelles sont les informations importantes à propos des clients plutôt).
Et puis elle avait commencé à faire des réflexions en parlant des clients.
– Les hommes maniérés, vraiment, je ne comprends pas. Enfin je n’ai rien contre, bien sûr, mais vraiment, c’est triste.
Elle m’avait observé, scruté en prononçant ces mots. Elle était en pleine partie de Touché-Coulé, et voulait savoir quand elle m’atteindrait.
Je lui répondis que si elle avait le temps d’avoir des réflexions déplacées sur les clients, elle eût pu trouver le temps de débarrasser la table du bar sur laquelle gisaient un verre et une tasse à café.
Elle avait grommelé des excuses, elle avait été débordée, ah ça c’est sûr, la nuit c’était calme, je ne savais pas ce que c’était la journée. Mais bon, très bien, elle allait débarrasser la table, même si nous étions une équipe.

 

Le lendemain soir, Stefano DiMera, le directeur m’attendait.
– Escrivaillon, je suis un peu déçu. J’ai eu des retours négatifs de vos collègues. Je vous rappelle que vous n’êtes pas leur supérieurs, vous n’avez pas à leur donner d’ordres. Je vous rappelle aussi que nous sommes une équipe familiale, et nous devons nous soutenir les uns les autres. J’aimerais que vous mettiez plus d’entrain à prouver que vous voulez rester avec nous.
“Unjust! – unjust!’ said my reason.
Je restai stoïque, hochant la tête pour montrer que je comprenais ce qu’il me disait, mais sans vouloir  me mettre à quatre pattes devant une telle situation.

Questions subsidiaires :

– Vos collègues (hommes et femmes) qui ont ce côté fouine, comment les gérer ?
– Combien de temps vais-je rester dans cet hôtel ?12

  1. Tu achètes un stylo/micro, tu les laisses bien s’empêtrer dans une conversation où ils disent pleins de saloperies et à la prochaine convocation du directeur tu joue la bande son. 🙂

    • Escrivaillon Escrivaillon

      en droit français, tu dois notifier la personne de l’enregistrement avant et au début dudit enregistrement.

      • Pas si tu es également sur l’enregistrement il me semble. De toute façon dans un hotel tu es notifié à l’entrée que tu es sous surveillance. 🙂

  2. – Raconter tous leurs vices sur un blog, ça aide à se défouler sans rien laisser paraître (ou presque) au quotidien 🙂
    – Peu de temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.