Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Un nouvel équilibre se forme

Amandine Van de Kerk 0
Amandine Van de Kerk

Amandine Van de Kerk

Maman exilée aux Pays-Bas
Amandine Van de Kerk

Les derniers articles par Amandine Van de Kerk (tout voir)

Je commence à prendre goût à cette atmosphère de secret qui me lie à Roman. Quand il est venu au bureau, la dernière fois, il s’est assis en face de moi pour manger. Pendant que nous discutions avec le reste de l’équipe, il me regardait avec désir et nous nous faisions du pied. C’est sans doute un peu bête, mais c’est très excitant. J’ai toujours envie de lui.
Dans un moment de pur culot, il a été voir Pascal, le directeur commercial et lui a fait part d’une de ses idées :
– Les clients ont toujours Amandine au téléphone, et elle a des connaissances complémentaires sur nos produits. Je pense que ce serait super utile de prévoir des jours de temps en temps où nous démarcherions à deux. Je m’occuperai de la partie vente, et elle m’aiderait en leur expliquant l’opérationnel. Surtout pour les clients un peu indécis.
J’étais à quelques mètres lors de la conversation, et il me fit un clin d’œil discret pendant que Pascal réfléchissait. Je ne savais pas où me mettre. J’étais excitée à l’idée de passer la journée sur la route avec Roman, mais je savais que mes idées n’étaient pas forcément les plus pures. Pascal, qui d’habitude n’aime pas le changement et est très pisse-froid concernant les idées nouvelles me surprit. Il aimait l’idée ! Et cela renforcerait les liens d’équipe, ajouta-t-il. S’il savait à quel point !

J’ai fini par raconter aussi à Chris mon escapade à Breda. Je n’étais pas fière, surtout quand il m’a regardé avec ses grands yeux et m’a fâchée.
– Mais ! Amandine ! Mais ça ne va pas la tête ?
J’ai baissé la tête, je crois bien.
– Amandine, j’arrive pas à croire que tu aies attendu presque une semaine pour me le dire ! Alors c’était comment ? C’était bien ? C’est un bon coup ? Il a une grosse… ?
Il ne m’a pas jugée, au contraire. Il était curieux et enthousiaste.
– Hahaha (mon éclat de rire fit se retourner les autres personnes qui dînaient au restaurant de ra-men). Alors c’était chouette, oui, et oui je n’ai pas été déçue, il est très hollandais pour ça…
– Regarde moi cette tête de coquine, me dit-il, hilare. Ah, c’est une bonne nouvelle, tu as bonne mine du coup. Tu n’as pas trop l’air de te culpabiliser, j’aurais cru…
Moi aussi j’étais surprise. Mais je me sentais bien, et je ressentais juste une certaine joie de vivre que je n’avais pas connue depuis facilement deux ans.
Je lui ai raconté les détails, que son appartement était super rangé et décoré de façon assez neutre, et que j’avais été étonnée. D’habitude, les hommes célibataires sont toujours bordéliques.
– Ta-ta-ta… Encore un stéréotype ! (il agita ses baguettes pour me faire signe que je disais des bêtises) Franchement, de ce que j’ai vu, c’est surtout les filles qui ne rangent que ce qui est apparent.
S’en est suivi un petit débat rempli de mauvaise foi sur les hommes et les femmes, aucun de nous deux n’étant vraiment sérieux.
Je le trouve vraiment trop cool, je sais que je peux tout lui dire. Il m’a dit que c’était normal, mais au final, ce n’est pas quelque chose que je peux dire à beaucoup de personnes. En ce moment je suis surtout entourée par mes voisins, sympas, ma belle-famille et mes collègues. Ce ne sont pas vraiment des personnes à qui je peux parler de cette relation extra-conjugale, avec mon collègue, de surcroît.
C’est quand il me demande quels sont mes sentiments, encore, que je bloque. Je n’en sais rien. Je ne crois pas que ce soit une bonne idée d’avoir des sentiments. C’est trop frais, trop pas pratique. Je lui rappelle que ça ne me fera pas quitter mon mari pour toutes les raisons que je lui ai déjà exposées. Donc je préférerais que ce soit juste bien entre Roman et moi, mais sans sentiments.
Là, Chris me regarde de façon un peu paternaliste.
– Bah oui, me fait-il. C’est comme ça que ça marche. On choisit ou non d’avoir des sentiments. C’est bien connu… Bon, en tout cas, fais attention à toi, parce que ça va être un peu compliqué.
Oui papa… Je ne l’écoute pas trop, parce que ce qu’il me dit ne m’arrange pas vraiment. Je suis pas non plus Madame Bovary, et même si j’ai l’impression d’être dans l’inconnu, je compte bien tout garder sous contrôle.

Comme mon mari passe toujours ses soirées chez ses potes, la vie est plutôt simple à la maison. Il est absent en général plus de 5 nuits par semaine, il attend que je rentre, on fait manger Bastian et il prend la voiture pour ne rentrer que très tard et s’endormir dans le lit du petit. Bastian dort avec moi.
Une fois qu’il est couché, je regarde la télé française ou Netflix, et à présent, on s’app quasiment tout le temps avec Roman (Whatsapp, ici aux Pays Bas, a donné un néologisme, le verbe « appen ». Je app, tu apps, il app, n’oublie pas de me apper quand tu arrives chez toi). C’est un peu bizarre mais on a toujours des trucs à se raconter. Le boulot est source de bien des conversations, entre nos clients parfois perchés ou originaux, et l’équipe au bureau.
Je le charrie notamment sur l’une des stagiaires qui maintenant est partie. Elle s’était vantée d’avoir couché avec Roman, mais il continue de me maintenir que non. Je me demande s’il ment parce qu’il pense que je serai déçue, ou qu’il a peur de passer pour le mec qui se tape tout ce qui bouge… Mais en fait, ça ne me fait rien du tout – c’est bien la preuve que je n’ai pas de sentiments, non ? Après peut-être qu’il dit la vérité… Je m’en fiche un peu, j’aime juste le taquiner de temps en temps et l’entendre me répéter que noooon, il ne s’est jamais rien passé…

C’est bizarre que j’aille bien alors que je sais que je fais quelque chose de « mal »? Avec les orages et les pluies torrentielles qui tombent au moment où j’écris ces lignes, je rigole un peu en faisant semblant de croire que c’est peut-être une punition divine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.